Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: L'histoire comme une idiote mécaniquement se répète. Paul Morand

  1. #1
    Vétéran
    Plumiste
    Avatar de Modours
    Date d'inscription
    20/10/2008
    Messages
    2 302

    Par défaut L'histoire comme une idiote mécaniquement se répète. Paul Morand

    Sur le grand théâtre de la vie, il me semble que l'Histoire interprète le plus souvent son rôle dans la tragédie que dans la comédie et ce n'est pas sans émotion que je propose ce poème qui me semble toujours -hélas !- d'actualité et les pays cités pourrait correspondre à bien d'autres endroits dans le monde ...

    Je me souviens quand j’ai quitté l’Afghanistan, ce n’était plus l’hiver, débutait le printemps. J’avais un sac à dos qui portait mes vingt ans. Mes yeux s’illuminaient, je partis en chantant. A pieds, en auto, en bateau, que de distance, j’ai parcouru, au cours de ma jeune existence ! Sur les cailloux pointus mes souliers souffraient en silence, mais je marchais, ignorant la douleur qui lance. Je m’en allais, les pieds en sang, serrant les dents, via l’Iran, l’Ouzbékistan, vers l’Occident. Plus j’approchais du but, moins c’était évident : j’étouffais sous la bâche et le soleil ardent. Mais j’atteignis l’Europe et crus ma délivrance proche. Je me trompais : vinrent d’autres souffrances. Turquie, Grèce, Yougoslavie, toujours l’errance. Je progressais, avec un but précis : la France.

    Je pourrais écrire un poème,
    Si j’avais l’esprit de Bohème.
    Point n’est besoin d’un HLM
    Pour abriter tous ceux qu’on aime.
    Je ne venais pas des Balkans,
    On ne m’appelait pas gitan,
    Mais j’arrivais d’Afghanistan
    Et n’avais rien d’un trafiquant.

    Mes poches étaient crevées mais gonflées d’espérance et j’ai pleuré de joie en découvrant la France. J’entendais froufrouter, concours de circonstances, ma bonne étoile au ciel. Adieu à la souffrance ! J’allais réaliser - et c’était épatant- toutes mes ambitions ; j’en avais tant et tant, de rêves, de folies, de projets consistants que j’aurais décroché la lune en chantant, si on me l’avait demandé ! Quelle insouciance… ! A dire vrai, je débordais de confiance, même si j’ai laissé là-bas mes souvenirs d’enfance, mes amis, mes parents, un peu d’adolescence. Mon père n’occupait pas un poste important : il était enseignant au lycée de l’Otan à Kaboul. Il aimait Rimbaud, Verlaine autant que Racine et Villon, sans cesse les citant.

    Tu aurais pu faire un poème,
    Pour chanter ces enfants de Bohème,
    Ceux qu’étouffent les HLM
    A l’opposé de ce qu’ils aiment.
    Tu ne venais pas des Balkans,
    Tu n’avais rien d’un délinquant,
    Tu arrivais d’Afghanistan
    Là où l’on meurt à chaque instant.

    Où est la poésie quand on vit à Calais, piégé dans la jungle, bidonville très laid ? Des abris entassés, Ici point de palais ; on dit : « Débrouille-toi ou passe le relais ! Tu n’aimes pas le coin ? Et si tu t’en allais ?». La loi est hors la loi, personne n’a de clef pour fermer sa maison. La faim a jeté ses filets sur les malheureux exilés, couverts de plaies. Ne cherchez pas Tarzan et Jane ou leur guenon dans cette jungle en perdition, sale et sans nom. Personne ici n’a de maison, de cabanon, ni de papiers. Chacun ici n’a qu’un prénom…

    Qui oserait faire un poème,
    Pour chanter cette vie de Bohème,
    Ceux qui n’ont pas de HLM
    Et ont perdu les gens qu’ils aiment ?
    Il ne venait pas des Balkans,
    Il était comme un pélican,
    Claquant du bec, inexistant
    Il arrivait d’Afghanistan.

    Moi j’avais cru pourtant, je n’en fais point mystère, trouver en France accueil, du travail, une terre qui ne soit pas d’exil mais ressemble à Cythère, ou bien au pis aller partir pour l’Angleterre. Demain, sitôt que blanchira l’aube, ils viendront, les policiers, les bulldozers qui détruiront cette jungle pourrie où je tournais en rond. J’aurai beau résister, sûr qu’ils me renverront. J’aurai droit à l’avion, aux menottes qui serrent, destination Kaboul avec ses militaires. Là je retrouverai mes amis et mon père… quand sautera la bombe : ils dorment au cimetière.

    J’aurais pu écrire un poème,
    Sonnet, ballade, en prose même,
    Pour narrer sa vie de Bohème
    Ce voyage au bout de l’extrême.
    Il n’avait rien d’un combattant
    Et n’habitait pas la Grande Ourse,
    Mais il n’était que le énième
    Qui espérait trouver la source
    Du bonheur, fuir loin des problèmes
    Qui agitent l’Afghanistan.
    Ex-Modérateur de la Taverne: bénévole de mars 2010 à septembre 2016. Banni du 10/10/2016 au 10/11/2016

    <a href=http://www.casimages.com/img.php?i=130626011732867397.jpg target=_blank><a href=http://nsa34.casimages.com/img/2013/06/26/130626011732867397.jpg target=_blank>http://nsa34.casimages.com/img/2013/...1732867397.jpg</a></a>
    Merci à Zuzu pour la mise en page de mon dessin
    Je n'en démordrai pas: je suis vraiment convaincu que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis et que si on ferme son clapet, on a la liberté de tout dire ! Mais faudrait pas pousser tout de même !

    Ici je ne recrute plus ! Mais j'ai retrouvé un antre là: http://ensemble.poeticforum.com (demandez la clé à Cantabile)

  2. #2
    Coutumier Avatar de Galvanix
    Date d'inscription
    05/04/2013
    Âge
    36
    Messages
    186

    Par défaut Re : L'histoire comme une idiote mécaniquement se répète. Paul Morand

    Une prose entraînante qui s'entremêle de rimes de qualité, j'ai bien aimé !

    Je n'aurai pas la prétention de les décrire avec autant de précision que Modours ne sais le faire avec la plume des autres...

    Bien, là !
    Les mots sont des armes quand les actes sont des batailles, et les choix des pertes sèches tant qu'on ne les assume point...

Discussions similaires

  1. question idiote
    By jacland in forum Ancien S&Q
    Réponses: 12
    Dernier message: 10/06/2009, 16h03
  2. Paul hix [¿ WuP ?] + Eraser [LLT] VS Tyneth la lionne
    By eraser in forum Batailles Epiques
    Réponses: 82
    Dernier message: 19/11/2008, 17h24
  3. Question idiote
    By frou6 in forum Ancien S&Q
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/08/2008, 22h03
  4. question idiote
    By juls2k in forum Ancien S&Q
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/01/2008, 18h53

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •