Page 6 sur 7 PremièrePremière ... 4 5 6 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 51 à 60 sur 63

Discussion: Le Feu des Odes de Kytano

  1. #51

    Plumiste
    Avatar de Kytano
    Date d'inscription
    12/04/2013
    Âge
    52
    Messages
    975

    Par défaut L'Aubuscule

    Il m’arrive, parfois, de voir l’aube et le crépuscule se balader d’étoile en étoile, furetant au gré des courants… Comme si c’était possible !
    Comme traverser les murs… Ne pas savoir que c’est impossible pour qu’enfin ça arrive ! L’histoire passée de ce chat passe-muraille qui a bercé mon adolescence tardive…

    Un autre totem, imaginaire, dressé devant mon périmètre, ma demeure.
    Là où je fais mon jardin d’homme. A l’abri de rien et de tout ce qui s’abrite. Chevaucher les hippocampes, en rire sans le savoir, pour un stylo qui tombe, une feuille qui se froisse… Inventer ses chemins de brumes, ses forêts maudites, ses crevasses interdites aux légendes sordides. Un conte pour enfants qu’on ne voudrait pas lire. Un cheval de flammes aux portes des mondes… Quand les héros étaient encore là, à brandir leurs épées d’étincelles en criant leur bravoure aux démons. Ces époques qui nous appellent sans jamais crier, qui nous réchauffent encore quand on cherche un refuge…

    Maman, Papa, vous aviez oublié de me dire ça.
    De me dire qu’il me faudrait vivre avec ce que le monde fait au monde. En silence dans sa vocifération, quand on voudrait juste un peu de calme. Oublié de prédire un peu de meilleur qui saurait effacer nos pires. Exit les légendes magiques, les histoires de métal et d’eau…

    Je me souviens de devoir encore me souvenir de demain
    quand il faudra que j’y pense pour trouver ce qui manquera à ma route, plus tard… Et tout passe, sans jamais s’arrêter, tourbillon imbécile qui emporte tout sur son passage, à broyer nos âmes sans se soucier de rien. Et la roue continue de tourner. Tourner encore et toujours… C’est au masque noir que revient la torche et l’emblème. On se soucie assez peu somme toute, du reste de nos mondes. On va rire de l’un ou de l’autre, rien n’est grave, puisque c’est pour rire… Et la blessure se terre, au fond des gens, invisible, sournoise jusqu’à ce qu’elle sorte enfin et que tout se transforme… Avec le choix de la couleur.

    Je suis nul en dessin.

    Mais je saurais sucrer les nuages, saupoudrer les brises, multiplier les étincelles ou colorer le noir et blanc, noircir l’arc en ciel pour le reprendre en couleur. Eclairer les rues sombres, les pavés des trottoirs, résonner nos pas sur les murs, gravir les marches en musique, au fredon indicible qui se fera muet. Je peux tenter de poursuivre les chemins, poches percées pleines à craquer de confettis de mousse, un petit poucet étrange qui ne cherche pas sa maison.

    Mais quand je vois l’aube et le crépuscule se balader, c’est plus fort que moi, je veux dessiner.

    Mais je vous l’ai déjà dit.

    Je suis nul en dessin.


    Je garde mes sourires pour la fin...
    Jendorline

  2. #52
    Vétéran
    Plumiste
    Avatar de Modours
    Date d'inscription
    20/10/2008
    Messages
    2 307

    Par défaut Re : L'Aubuscule

    Citation Envoyé par Kytano Voir le message

    Je suis nul en dessin.
    Mais on ne dit pas cela à moins que ce ne soit à dessein... car tu as peut-être -dis-tu- du mal avec les formes mais tu maîtrises l'informe à la perfection et du chaos, tu fais jaillir des images qui s'ordonnent harmonieusement dans une symphonie de couleurs et de notes...
    Je te soupçonne d'être plus Takyno plus que Kytano... n'est-ce pas?

    Continue à nous aubusculer comme cela
    Ex-Modérateur de la Taverne: bénévole de mars 2010 à septembre 2016. Banni du 10/10/2016 au 10/11/2016

    <a href=http://www.casimages.com/img.php?i=130626011732867397.jpg target=_blank><a href=http://nsa34.casimages.com/img/2013/06/26/130626011732867397.jpg target=_blank>http://nsa34.casimages.com/img/2013/...1732867397.jpg</a></a>
    Merci à Zuzu pour la mise en page de mon dessin
    Je n'en démordrai pas: je suis vraiment convaincu que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis et que si on ferme son clapet, on a la liberté de tout dire ! Mais faudrait pas pousser tout de même !

    Ici je ne recrute plus ! Mais j'ai retrouvé un antre là: http://ensemble.poeticforum.com (demandez la clé à Cantabile)

  3. #53
    Coutumier Avatar de Galvanix
    Date d'inscription
    05/04/2013
    Âge
    36
    Messages
    187

    Par défaut Re : L'Aubuscule

    Citation Envoyé par Kytano Voir le message

    Un autre totem, imaginaire, dressé devant mon périmètre, ma demeure.

    Un cheval de flammes aux portes des mondes… Quand les héros étaient encore là, à brandir leurs épées d’étincelles en criant leur bravoure aux démons. Ces époques qui nous appellent sans jamais crier, qui nous réchauffent encore quand on cherche un refuge…

    Maman, Papa, vous aviez oublié de me dire ça.
    Je me souviens de devoir encore me souvenir de demain

    Je suis nul en dessin.

    Mais quand je vois l’aube et le crépuscule se balader, c’est plus fort que moi, je veux dessiner.

    Mais je vous l’ai déjà dit.

    Je suis nul en dessin.
    En admettant que j'aie la chance un jour d'atteindre ton niveau d'écriture, je souhaite simplement que ma plume ne sera pas quelque peu imprégnée d'une quelconque forme de nostalgie comme il m'a semblé en voir ici..

    Bravo, quoi qu'il en soit !
    Les mots sont des armes quand les actes sont des batailles, et les choix des pertes sèches tant qu'on ne les assume point...

  4. #54
    Vétéran
    Plumiste
    Avatar de Modours
    Date d'inscription
    20/10/2008
    Messages
    2 307

    Par défaut Re : Le Feu des Odes de Kytano

    Citation Envoyé par Galvanix
    En admettant que j'aie la chance un jour d'atteindre ton niveau d'écriture, je souhaite simplement que ma plume ne sera pas quelque peu imprégnée d'une quelconque forme de nostalgie comme il m'a semblé en voir ici..
    La nostalgie, si elle n'est plus ce qu'elle était, évolue souvent vers la maturité, parole de croulant ...
    Ex-Modérateur de la Taverne: bénévole de mars 2010 à septembre 2016. Banni du 10/10/2016 au 10/11/2016

    <a href=http://www.casimages.com/img.php?i=130626011732867397.jpg target=_blank><a href=http://nsa34.casimages.com/img/2013/06/26/130626011732867397.jpg target=_blank>http://nsa34.casimages.com/img/2013/...1732867397.jpg</a></a>
    Merci à Zuzu pour la mise en page de mon dessin
    Je n'en démordrai pas: je suis vraiment convaincu que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis et que si on ferme son clapet, on a la liberté de tout dire ! Mais faudrait pas pousser tout de même !

    Ici je ne recrute plus ! Mais j'ai retrouvé un antre là: http://ensemble.poeticforum.com (demandez la clé à Cantabile)

  5. #55

    Plumiste
    Avatar de Kytano
    Date d'inscription
    12/04/2013
    Âge
    52
    Messages
    975

    Par défaut Re : Le Feu des Odes de Kytano

    La Nostalgie est aussi un moteur pour qui sait s'en servir. Je n'ai aucun regret à déplorer. Mon écriture est plutôt servie par un parcours aussi bien réel que virtuel, je laisse mon imaginaire déborder et s'enfouir dans mes sols. J'affectionne particulièrement la technique du photographe. Figer des instants mobiles pour en narrer la sensation, le parfum, l'émotion parfois.

    J'ai effectivement quelques années de vie bien remplie à mon compteur, ce qui me permet aussi de jouer à l'enfant ou au sage, à la raison déraisonnable, au comique triste qui sait aussi s'autorire... Ce qui me touchera toujours dans l'écriture, ce sont tous ces ponts qui se jettent d'une berge à l'autre sans jamais être totalement sur les mêmes routes. Créer une multitude de choses différentes chez tous les lecteurs avec humilité et prétention dans ce que nos rêves ont de magiques. Avoir envie de me relire pour rester surpris.

    Un grand merci à vous tous qui, à votre manière, motivez aussi cette écriture... A très vite sur le ring de nos porte-plumes...


    Je garde mes sourires pour la fin...
    Jendorline

  6. #56
    Coutumier Avatar de Galvanix
    Date d'inscription
    05/04/2013
    Âge
    36
    Messages
    187

    Par défaut Re : Le Feu des Odes de Kytano

    " Créer une multitude de choses différentes chez tous les lecteurs avec humilité et prétention dans ce que nos rêves ont de magiques. "

    Je ne sais si tu soupçonnais à quel point je resterais songeur te lisant lorsque tu écrivis cela !

    Bien à toutes et tous.
    Les mots sont des armes quand les actes sont des batailles, et les choix des pertes sèches tant qu'on ne les assume point...

  7. #57

    Plumiste
    Avatar de Kytano
    Date d'inscription
    12/04/2013
    Âge
    52
    Messages
    975

    Par défaut Infarctus

    Je m’étais assis, l’autre jour, sur le sommet d’un pic imaginaire pour regarder d’en haut, ce monde qui vocifère, ce monde dans lequel je me trouve, même par hasard.

    J’aurais pu naître caillou sur Mars, fumerolle acide sur Vénus, peut-être même que j’aurais eu mes chances comme cratère sur la Lune, mais non, c’est ici que je suis, avec vous tous… Et ce jour-là, où je me suis assis pour vous regarder, j’ai fermé les yeux. Drôle de réflexe, fermer ses yeux pour regarder… Quand j’ai ouvert à nouveau, il s’était passé un temps où rien du monde ne voulait changer, un temps où ceux que l’on regarde ne vous voient pas, ce temps où on se dit que le monde n’a pas compris l’urgence…

    L’urgence que l’on se donne à peindre nos couleurs, nos rêves ancrés, nos envies débordant de nos poches, nos amours plus que nos haines, nos différences plus que nos peurs, nos sens plus que nos convictions… Le monde se déchire tous les jours, un papier journal qui se périme sans jamais voir les mots que l’on s’imprime… L’urgence de dire ce qu’il faut dire, d’entendre sans rien écouter, de voir sans regarder de regarder sans voir... Celle qui ne sait jamais mais qui sait bien, qui ne veut pas savoir. Ces urgences qui relativisent en permanence les choses qui nous arrivent. Relativiser pour ne rien avoir à faire, par facilité et fausse pudeur.

    Je vois depuis quelques temps, des discours, de longs discours sur le monde que l’on se donne, sur ces gens qui vont décider. On a des camps, des idéaux opaques, des vertus imbéciles, on trouve des militants, des activistes, des flics et des taulards, on croise aussi celui qui ne sait pas lire, celle qui ne sait pas écrire… Mais à chacun d’entre nous qui croise l’un d’entre nous, on oublie de dire les choses banales qui nous gardent en vie…

    L’urgence de se dire qu’il faut arrêter ce pire qui nous arrive.
    Vous y croyez, vous aux idées qui se défendent, à prendre part au grand débat pour donner son petit cri, celui-là même dont tout le monde se fout. Tellement le monde est centré sur lui-même… Tellement le monde n’est plus monde… On m’a ri au nez quand je parlais de paix, d’amour, on m’envoyait aux années 60, aux hippies, aux fromages de chèvres, au Larzac… On me donnait la veste en velours, les pattes d’ef, la R16 ou la 4L au garage… Et puis, après avoir bien ri on est rentré dans nos maisons, on a fermé à clé, on a éteint les lumières, allumé les télés, les radios, préparé les repas, en famille, certains d’avoir compris mais qu’il est tard et que demain je me lève, je travaille… Je suis quelqu’un de sérieux moi, pas un rêveur…

    Envie de péter encore une fois mes veines, par colère quand je vois vos combats, quand je vois vos combats… Aucun moment qui est sacrifié pour votre voisin, non, le voisin c’est un con… Il faut avoir fait la maternelle ensemble pour trouver normal de se sourire ? De s’entraider ? De se faire du bien ? Quand ce monde est devenu malsain, on a cherché à rejeter la faute sur l’autre… J’ai vu des pavés bien écrits sur ce que nous faisions de mal, comme si l’auteur était d’un autre monde, reporter sans frontière d’une planète inconnue pour sauver une terre mise à nu…

    Je m’étais assis, l’autre jour, sur le sommet d’un pic imaginaire pour regarder d’en haut, ce monde qui vocifère, ce monde dans lequel je me trouve, même par hasard…

    Et quelqu’un a éteint la lumière…

    Heureusement j’avais une lampe de poche…
    Dernière modification par Kytano ; 03/05/2017 à 21h50.


    Je garde mes sourires pour la fin...
    Jendorline

  8. #58
    Plumiste
    Date d'inscription
    13/07/2012
    Messages
    1 482

    Par défaut Re : Le Feu des Odes de Kytano

    j'aime beaucoup ce dernier texte
    oui bon mon argumentation est absente, mais y'a rien à argumenter
    j'aime ce texte epicetou car je le ressens
    c'est le but de l'écrit

    DOC+TUTO+CARTE: http://forum.travian.fr/showthread.php?t=129584
    L
    OL™,LODM,LOST,Wait&See,NWO,~LFI~(gagné),Exilés,Tyr ans(gagné)
    speed : ~M.A~, WisC(gagné), triple V(gagné),?¿?¿?¿,92i
    ROA :...;qualifs : Gtm,ANTP,REN Q(gagné)

  9. #59
    Vétéran
    Plumiste
    Avatar de Modours
    Date d'inscription
    20/10/2008
    Messages
    2 307

    Par défaut Re : Le Feu des Odes de Kytano

    Comme toujours je me suis laissé envoûter par tes phrases qui habilement nous entrainent dans les circonvolutions de ta pensée où chaque mot ouvre une porte dérobée de ton univers que l'on croit connaître et que l'on ignore totalement. Chaque fois je me laisse happer par ce que tu proposes, je parcours ce labyrinthe où je me perds délicieusement, guidé par ce fil d'Ariane que tu déroules à chaque détour car tu sais bien où tu nous entraines, nous laissant éberlués et émerveillés quand se présente la sortie.

    Une fois de plus j'ai parcouru avec ravissement ta prose poétique mais allez savoir pourquoi j'ai pensé à un tableau du peintre romantique Friedrich : Le voyageur contemplant une mer de nuages



    Caspar David Friedrich (1774-1840)

    Et tu nous montres que l'on peut voir, à travers une mer de nuages, cette réalité que certains voudraient nous cacher...
    Bon! Voilà que je me laisse aller à faire mon Folon
    Ex-Modérateur de la Taverne: bénévole de mars 2010 à septembre 2016. Banni du 10/10/2016 au 10/11/2016

    <a href=http://www.casimages.com/img.php?i=130626011732867397.jpg target=_blank><a href=http://nsa34.casimages.com/img/2013/06/26/130626011732867397.jpg target=_blank>http://nsa34.casimages.com/img/2013/...1732867397.jpg</a></a>
    Merci à Zuzu pour la mise en page de mon dessin
    Je n'en démordrai pas: je suis vraiment convaincu que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis et que si on ferme son clapet, on a la liberté de tout dire ! Mais faudrait pas pousser tout de même !

    Ici je ne recrute plus ! Mais j'ai retrouvé un antre là: http://ensemble.poeticforum.com (demandez la clé à Cantabile)

  10. #60

    Plumiste
    Avatar de Kytano
    Date d'inscription
    12/04/2013
    Âge
    52
    Messages
    975

    Par défaut Le coucher de soleil

    Le pourpre d'un coucher de soleil en Belgique ne me fera jamais oublier le ressac léger de ma méditerranée...
    Il apaise pourtant les acides lointains de ces racines qui s'étiolent.
    Il éclaire un peu mon ciel, quand le soir tape à la porte et qu'il est temps de rentrer...

    Si le monde était puzzle, je voudrais la pièce qui emboîte la mer du nord à celle du sud...
    Je voudrais l'accent qui chante dans un fût d'abbaye et la lavande qui sèche sous la pluie de Bruxelles.

    Je voudrais
    voir le jaune et le noir, discuter tout en rouge, voir le bleu et le blanc du reste du monde...
    Je voudrais le mixage impossible, le mélange univers...

    Où que se posent mes regards, sur le pourpre soleil, j'y retrouve mon alcôve et mon antre.
    Les bords rongés par le sel et la farigoule...

    Ce coucher dans le soir, qui raconte aux racines la légende des routes qui se traversent encore...
    Dans toutes les langues connues...

    Cet endroit où je suis, au même endroit où je veux être...
    Entre le bleu et le blanc coquillage de prairie...

    Le pourpre d'un coucher de soleil est le même sous tous les horizons, il est pourpre et se couche...

    Comme ailleurs...



    Je garde mes sourires pour la fin...
    Jendorline

Page 6 sur 7 PremièrePremière ... 4 5 6 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le feu de camps des Odes
    By jendorline in forum Coin des bardes
    Réponses: 121
    Dernier message: 12/02/2015, 22h00

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •